domingo, 1 de noviembre de 2009

Les criminels de guerre encore en liberté

Ratko Mladic




Ratko Mladić a été le commandant en chef de l'armée de la République serbe de Bosnie pendant la guerre de Bosnie entre 1992 et 1995. Il est accusé de génocide, de complicité de génocide, de crimes contre l'humanité et de violations des lois et coutumes de la guerre par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). Il est notamment tenu responsable pour le massacre de Srebenica de juillet 1995. A l'époque, MladiRatko Mladicc commandait en effet les forces armées serbes qui, massacrèrent 8000 musulmans dans cette ville de l'est de l'ancienne Bosnie-Herzégovine.Toujours fugitif, il est suspecté de se cacher soit en Serbie, soit en République serbe de Bosnie avec la complicité de l'armée et de la police locale.



Vincent Otti






Vincent Otti est le deuxième dans la chaîne de commandement de la Lord's Resistance Army (LRA), un groupe de rebelles qui terrorise la population civile du Nord de l'Ouganda. En septembre 2005, apparemment du fait de la pression exercée par l'armée ougandaise, Otti a mené une incursion, à la tête d'une importante troupe de faction de 400 membres de la LRA, en République démocratique du Congo. Otti fait l'objet d'un mandat d'arrêt international lancé par le CPI en 2006.


Aloïs Brunner





Criminel de guerre nazi d'origine autrichienne, "L'ingénieur de la solution finale" aux côtés d'Adolf Eichman, a été jugé par contumace le 2 mars 2001 par la Cour d'assises de Paris. Aloïs Brunner avait déjà été condamné à mort par contumace en France en 1954. Réfugié en Syrie en 1954, il a aidé le gouvernement à mettre en place des techniques de torture dans les prisons syriennes. En août 1987, Interpol a lancé un mandat d'arrêt international à son encontre. Brunner a perdu un œil et plusieurs doigts en recevant des lettres piégées qui lui furent adressées par les services secrets israéliens. En décembre 1999, les rumeurs affirment que Brunner est décédé trois ans plus tôt. Mais des journalistes allemands qui avaient fait un séjour en Syrie ont affirmé qu'il était toujours en vie. En juillet 2007, le ministère de la Justice autrichien annonce sur son site qu'une récompense de 50 000 euros est promise à toute personne qui fournirait des informations pouvant conduire à localiser ou capturer Brunner. On ignore toujours s'il est vivant ou mort.



Aribert Heim





On ne sait pas si Aribert Heim, connu sous le nom de « Docteur Mort » ou le « Boucher de Mauthausen » est toujours en vie. Plusieurs sources affirment qu'il serait décédé au Caire en 1992, mais sans confirmation officielle. D'autres sources prétendent qu'il a trouvé refuge en Espagne ou en Amérique du Sud. Aribert Heim était un médecin autrichien SS ayant exercé dans les camps de concentration de Buchenwald et de Mauthausen où il est soupçonné d'avoir pratiqué la vivisection sur des prisonniers. Criminel de guerre nazi , il a été recherché comme tel par les polices allemande, autrichienne et espagnole, ainsi que par le Centre Simon Wiesenthal de Jérusalem. En 2002, le centre Wiesenthal a lancé l'Opération "Dernière Chance" en Allemagne et dans huit pays d'Europe ainsi que dans le sud du Chili et de l'Argentine où la fille de Heim réside.

MSN Actualités.

No hay comentarios: